• Les POLYNESIENS FRANCAIS rallient le GENERAL de GAULLE dès 1940

     
     
     
     
     
    La présence de la polynésie francaise pendant les combats de la seconde guerre mondiale est trés rarement évoquée voire meme inéxistante.
     
     
     
    En voici une ébauche que j'ai essayé de retranscrire au mieux
     
     
     
    Pendant le débarquement de Provence, le bataillon du pacifique est rattaché à la 1ère DFL du général Diego BROSSET.
     
    Le bataillon du pacifique prend alors part à la libération de Hyères et aux combats du Golf Hotel qui permettent d'ouvrir la voie sur Toulon en Aout 1944.
     
     
     
    1943-1944 - TUNISIE - GENERAL BROSSET - COLONEL ALAIN JACQUOT-BOILEAU 
     




    Le ralliement à la France libre

     


    La polynésie a été délaissée jusqu'au début de la seconde guerre mondiale, elle ne reprit de l'importantance qu'aprés 1940.

     

    L'armistice avec l'Allemagne placait la Polynésie comme les autres colonies francaises sous l'autorité du gouvernement de Vichy.

     

    En Aout 1940, par référendum, la population décida d'abandonner le gouvernement de Pétain et de se rallier aux

     

    forces francaise libres du Général De Gaulle. 

     

     


    La présence Américaine:
    DU fait de l'éloignement, la guerre est
    vécue comme étrangère.

     

    Ce n'est qu'en 1942

     avec l'attaque de PearlHarbour

     

    ( La polynésie a déja ralliée le camp des francais libres), non loin de chez eux, que la guerre commence à atteindre
    réellement les polynésiens.

     

    L'opération "Bob cat" est
    lancée, 9 navires américains débarquent sur les côtes
    polynésiennes.

     

    Avec l'accord du général De Gaulle, les américains
    utiliseront ce territoire comme base.

     

     

     

     

     

     

    Durant cette occupation, la
    colonie va découvrir une autre façon de vivre.

     

    Ces 4 ans
    d'occupations marqueront à jamais la population.

     

    Une soixantaine
    d'enfants naîtront de pères américains et de mères polynésiennes.
     

     

    L'envoi de forces armées:
     

     

    ce n'est qu'aprés le ralliement à la France libre en 1940 que les Tamarii Volontaires forment le bataillon du Pacifique.

     

    Engagé en
    1942 au sein de la 1ère DFL dans la campagne d'Afrique,
    il se distingue à Bir Hakeim et participe en 1944 aux campagnes
    d'Italie et de France

     

     

    (débarquement de Provence). 

    Voici la citation du bataillon du Pacifique 

     

    Le bataillon d'infanterie de marine et du Pacifique

    Bataillon d'élite au passé glorieux qui, après s'être battu sur tous les
    champs de bataille des Forces Françaises Libres en Libye, en
    Erythrée, à Bir-Hakeim, à El-Alamein et en Tunisie, vient de
    fournir en Italie de nouvelles preuves de sa valeur.

     

    Le 12 mai 1944 a
    donné sur les pentes est du Girofano un des coups de boutoir
    décisifs de la bataille de rupture.

     

    Le 19 juin, a fini en pointe du
    corps expéditionnaire, atteignant son objectif dans des délais
    imprévus.

     

    A perdu 68 tués, dont le commandant Magny, chef de corps,
    et deux com-mandants de compagnie ainsi que 189 blessés.

     

     

     

     

     

    A citer en
    exemple aux troupes coloniales pour son dynamisme et sa bravoure. "
    (22 juillet 1944.)

     

     

     

     

    « LOUIS DELFINO, AVIATEUR hors pair de NORMANDIE NIEMENLe temps des Doryphores »
    Partager via Gmail Delicious Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :